La clinique juridique : promouvoir le volontariat et renforcer les capacités des juristes.

Mohammed Amine ZINE EL ABIDINE – Clinicien de la deuxième promotion.

Je suis Mohammed Amine ZINE EL ABIDINE, étudiant en deuxième Master Juriste d’Affaires, clinicien de la deuxième promotion, venez découvrir avec moi mon expérience au sein de la clinique juridique.

Tout d’abord, je tiens à remercier le Doyen de la Faculté des Sciences Juridiques, Economiques et Sociales de Fès, et l’ensemble du corps administratif de la Clinique Juridique pour cette initiative humaine, ambitieuse et créative.

Pour moi, la Clinique Juridique est un atelier de renforcement des capacités des juristes, notamment dans la pratique. Dans ce contexte, la Clinique Juridique a assuré des formations multiples et diverses, tant théoriques que pratiques, au profit des cliniciens afin qu’ils puissent traiter les différents cas dont la Clinique Juridique est en charge.

En outre, il existe d’autres formations essentielles pour affiner les capacités des cliniciens, telles que le développement personnel, la rédaction de CV, l’organisation d’une recherche d’emploi, la recherche d’un marché adéquat pour le profil du candidat, la gestion du traumatisme et l’esprit entrepreneurial.

Il convient de souligner que les principaux domaines auxquels s’intéresse la Clinique juridique sont la conciliation et la médiation familiale, la migration, le droit d’asile et, enfin, la traite des êtres humains. Ces axes ont fait l’objet de plusieurs exercices pratiques et de cas de simulation par les cliniciens sous la supervision d’experts spécialisés.

Une fois les formations terminées, les cliniciens passent directement au traitement des dossiers, ce qui nécessite un travail minutieux et de bons réflexes de la part des cliniciens. L’étude des dossiers se fait au siège de la Clinique juridique qui se trouve à l’intérieur de la Faculté de droit de Fès.  

L’objectif de la clinique est d’offrir une assistance juridique gratuite à toute personne, notamment aux personnes vulnérables et fragiles n’ayant pas la possibilité de recourir à la justice.

La clinique vise également à inculquer le bénévolat, le travail associatif et le travail collectif dans l’esprit des juristes.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :