Catégories
Uncategorized

La Clinique Juridique “Penser la Pratique, Théoriser le Droit en Action”

Une clinique juridique est ce lieu où le droit est enseigné de manière clinique, à savoir par l’observation et la pratique du droit dans le monde réel.

Le concept de la clinique juridique est simple : permettre aux étudiants (le plus souvent en master/doctorat) de se confronter à des cas pratiques réels, et rapprocher l’enseignement de la société d’aujourd’hui en proposant une aide juridique à vocation sociale.

Cependant, la clinique juridique, combine plusieurs rôles, plusieurs missions :

  • Tout d’abord, elle joue un rôle sociétal important en améliorant le respect et la promotion du droit et de la justice.
  • Au niveau pédagogique, la clinique constitue un moyen efficace pour les cliniciens / cliniciennes de mener une pratique très concrète du droit en travaillant directement sur des cas réels, et ce, en contact direct avec des praticiens chevronnés, des institutions, des ONG… le tout sous la supervision d’académiques à la pointe de leur spécialisation.

Dans les « cliniques juridiques », les étudiants troquent la théorie pour la pratique

La Clinique juridique constitue une innovation pédagogique à vocation sociale, elle favorise l’accès au droit tout en complétant la formation théorique des étudiants.

La Clinique juridique a pour objet d’offrir un service gratuit d’information aux personnes confrontées à des difficultés d’ordre juridique ou social. Les activités sont dispensées par les étudiants en Masters 2 de la Faculté de Droit et de sciences sociales de l’Université ainsi que par des étudiants en doctorat. Les étudiants participent à l’activité de la clinique sous la responsabilité des enseignants-chercheurs / des formateurs de la Faculté.

  • La mission de la Clinique juridique consiste exclusivement à orienter le bénéficiaire vers les organismes, services ou professionnels compétents.

2 pôles :

La Clinique juridique d’accès au droit (CFJD-JAD)

Les cliniciens / cliniciennes fournissent une analyse juridique de la difficulté rencontrée par le bénéficiaire.

  •  Elle lui permet de mieux comprendre sa situation au regard du droit et de son environnement juridique.
  •  Ils l’orientent ensuite vers les organismes, services ou professionnels compétents.
  •  Ils ne délivrent pas de conseils. Aucun document écrit n’est remis au bénéficiaire, l’information étant délivrée de manière exclusivement orale.

La Clinique juridique de justice participative (CFJD-JUP)

Les cliniciens / cliniciennes informent le bénéficiaire sur les modes amiables de résolution des litiges.

  •  Lui indiquent le mode adapté à sa situation et l’orientent vers les organismes, services ou professionnels compétents.
  • Ils collaborent en outre à la valorisation de la justice participative.

Finalement :  La clinique permet aux cliniciens / cliniciennes d’appliquer leurs connaissances théoriques. D’être confrontés aux justiciables et d’adapter leurs discours pour expliquer des notions complexes de manière claire et pédagogue, de développer leur autonomie et de les amener à se responsabiliser.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s