Catégories
Uncategorized

Ayoub Lahmil – Success Story

Sa Majesté le Roi Mohammed VI, a attaché une importance particulière au domaine de l’immigration, et a recommandé que les politiques d’immigration soient fondées sur le développement et l’intégration sociale des immigrés et la protection de leurs droits, afin que les jeunes aient de nouvelles opportunités qui les encouragent à s’installer dans leur pays d’origine.

Dans ce contexte, la clinique juridique de la Faculté de droit de Fès a travaillé en partenariat avec la HAF (Fondation du Haut Atlas) pour dispenser des formations au profit de ses étudiants dans les domaines liés à l’immigration, l’asile, la traite des êtres humains et la médiation familiale.

Dans ce cadre, j’ai eu la chance de bénéficier de plusieurs formations dans le cadre du programme de la clinique juridique, marquées par une sériée d’ateliers de formation au sein de ladite  clinique liés à l’immigration, l’asile, la traite des êtres humains et la médiation familiale, afin de nous permettre d’orienter et de donner des conseils juridiques gratuits aux bénéficiaires dont l’objectif est de développer   compétences pour fournir l’assistance juridique gratuite aux bénéficiaires étrangers et marocains dans les domaines précités.  Cela nous fait passer du travail théorique au travail pratique. 

Et en tant qu’assistant à ladite clinique, j’ai pu prodiguer des conseils juridiques gratuits aux bénéficiaires en traitant un bon nombre de dossiers connexe vue que tous les domaines du travail sont confrontés à de multiples obstacles dont notamment, les dossiers de l’immigration et de la traite des êtres humains.

 Et sur l’évocation de la traite des êtres humains, je recommande le rôle des ateliers de formation liés à la lutte contre la traite des êtres humains, qui étaient en partenariat avec le Conseil de l’Europe et la commission nationale chargée de la lutte et la prévention contre la traite des êtres humains qui,  nous ont permis de connaître le cadre juridique, les causes profondes et les mécanismes déployés pour la lutte contre ce phénomène, et c’était la raison par laquelle j’ai choisi la lutter contre la traite des êtres humains comme un projet de fin d’études pour l’obtention de mon master.

Finalement, j’adresse mes remerciements à tout le personnel administratif de la clinique juridique, Safae Bouhlala et Abdellah Laaboudi, ainsi qu’à tous les professeurs qui ont longtemps encadré les ateliers de formation. Un grand merci aussi pour Monsieur Youssef Ben Meir, directeur de la Fondation du Haut Atlas, pour le soutien que nous avons.

J’adresse mes sincères remerciements à notre Doyen de la faculté, Dr. Mohamed Bouzlafa, qui n’hésite pas à fournir tout ce qu’il a au profit du savoir.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s